Imprimer

Du Père Pichon à Céline - 18 juin 1889. Fragments.

Du Père Pichon à Céline. 18 juin 1889. Fragments.

 

Montréal, 18 Juin 89

Merci pour la Délivrande (11 Mai) et le cierge.

Rien de plus vrai, j'ai prié pour que vous rentriez à Lisieux C'est le plus sage!

Défense d'en douter : dans la paralysie du malade bien-aimé, le cachet de Dieu est bien accusé, on ne peut plus visible.

Retour à la liste des correspondants