Imprimer

Du P. Pichon à Marie - 20 21 août 1883.

Du P. Pichon à Marie. 20 21 août 1883.


+

Ma bien bonne Enfant en J.C.

Une mort subite des plus douloureuses vient de me ravir un bon vieil oncle (Augustin-Louis Pichon, mort le 18 août 1883) qui avait été pour moi un père. Aidez-moi à secourir son âme

Demain présentez-vous à la [v°] Providence. Ce sera pour mon cœur un rayon de joie à travers bien des larmes. Surtout amenez moi ma petite Thérèse et votre charmante espiègle.

Mille bénédictions sur la Croix

A.P.

Retour à la liste des correspondants