Imprimer

Du P. Pichon à Marie - 4 juillet 1885. Fragments.

Du P. Pichon à Marie. 4 juillet 1885. Fragments.

 

+ Cataractes du Niagara

4 Jet 85

Ma bonne Enfant en J.C.

Me voici au couvent des RR.PP. Carmes, qui domine les fameuses cataractes du Niagara. Sous ma fenêtre, j'aperçois ces sauvages merveilles, ces gigantesques grandeurs, ce spectacle grandiose, incomparable, indescriptible. Ah ! Comme ils pâlissent ici, tous les chefs d'oeuvre du génie humain ! Dieu seul est grand, et ses oeuvres seules sont dignes de notre admiration ! Que n'ai (...)

[I v°] chères lettres reçues les 19 et 26 Mai, 3, 10, 17, 23 et 30 Juin... Y trouver tant de bonnes joies paternelles et y répondre si tard, si peu... comme ce serait mal si la faute n'en était à N.S. Aidez moi à Lui en vouloir un peu.

Votre bien aimée Léonie Bénédictine! Oh! La bonne nouvelle ! Jésus dégage ainsi votre position. Sera ce à mon retour en France, dans un an, que j'aurai la Ste allégresse de consacrer à Dieu ce qui reste de moi même ?

Vos désirs et les miens sont excellents. Mieux vaut encore (…)

Que Jésus garde bien dans son coeur ce petit faisceau [1 tv] de nos âmes, ce nous deux si unique2020

[1 r° tv] (fleur) cueillie sur le rocher tout près des Cataractes.

Retour à la liste des correspondants