Imprimer

Du Père Pichon à Marie - 26 septembre 1891.

Du Père Pichon à Marie. 26 septembre 1891.

 

Europe ! Irlande ! Dublin!

Dimanche, 26 Sept.

Ma bonne Enfant en J.C.

Comme je suis heureux de me sentir plus près de vous d'au moins 1200 lieues ! Que N.S. est bon de me rappeler à vos côtés à l'heure de l'immolation (l'entrée de Marie au Carmel est fixée au 15 octobre)

Dieu n'a point fait mentir vos espérances ! Mon exil aura duré deux ans moins un jour. J'ai ordre de rentrer à Paris pour le 3 Octobre. Voilà une délicatesse du bon Dieu.

[V°] C'est St Almire qui m'apporta au soir de sa fête (11 Sept.) l’annonce du retour sur lequel je ne comptais plus. Du 16 au 25 traversée pénible ! Hélas ! 4 messes perdues ! Hier soir, débarqué à la pointe Nord de l’Irlande je me suis réveillé ce matin à Dublin !

A votre tour, comme le bon Dieu vous tiendrez parole, n'est ce pas ? et vous viendrez recevoir au rivage la première bénédiction de votre père revenant de l'autre Monde. Faites que ce bonheur tant convoité ne m'échappe pas. C'est le 2 Oct. Samedi prochain, que je passerai de Douvres à Calais, où j'aborderai soit à 11 h 40 du matin, soit à 2 h 55 du soir. A bientôt.

Ce jour même je gagnerai Paris, où j'apprendrai ma destination’.

A vous, mes plus joyeuses bénédictions.

A.P.