Imprimer

Sr Agnès à Marie MSC - le 12 juin 1884.

Sr Agnès à Marie MSC le 12 juin 1884.

J.M.J.T.

Ma chère petite Marie,

Viens samedi à 3 heures. Ce jour là, M. Youf donnera la béné­diction très tôt et cela nous laissera le temps de notre parloir. J'avais j’avais oublié de te dire qu’il n’était pas permis d’aller au parloir pendant l’octave du Saint Sacrement, excepté après la bénédiction.

La crème était délicieuse. Merci ! Notre Mère (Mère Geneviève) est bien souffrante de son rhume, elle a une figure qui fait pitié. Que de choses peuvent faire saigner un coeur sensible comme le mien ! Si ce sang là pouvait [v°] mériter quelque chose uni à Celui de Jésus ! Marie ! Mon coeur est plein ce soir, mais ce serait difficile à exprimer, heureusement que j'ai un Epoux qui comprend mes silences !...

« C'est Jésus le Dieu qui désire être désiré (de St Augustin)».

J'ai vu cette pensée sur une image, elle me ravit.

Je t'embrasse, je t'aime, n'aie pas de peine pour le Canada (le P. Pichon partira pour le Canada en octobre suivant). N'ayons de peine pour rien, du moins la peine que je comprends la peine qui trouble, que tous les événements de cette terre d’exil nous apprennent à nous détacher et à vivre ainsi que le conseille Saint F. de Sales comme ayant déjà le coeur au Ciel et le corps au tombeau...

Sr Agnès de Jésus.

r. c. ind.

Retour à la liste des correspondants