Imprimer

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse - 1885 (?)

 

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse.
1885 (?)

 

Ma petite Thérésita
Ta petite bouteille m'a fait bien plaisir. En la recevant j'aurais voulu te montrer ma joie. Toi qui aimes
tant à me voir faire le bébé, tu aurais eu une partie de plaisir. J'ai tant tripoté ma petite bouteille
que j'ai fini par en casser la moitié du cachet et puis je l'ai bien ramassée pour la reposer jusqu'à la
semaine prochaine où je m'en servirai.
Merci mon petit Benjamin! Tu me demandais Vendredi si tu étais toujours ma petite fille! Oui ma
chérie, toujours et de plus en plus. C'est le bon Jésus qui l'a voulu ainsi et il ne cessera point de le
vouloir. Prie-le bien pour moi et devenons bien bonnes toutes deux.
Adieu ma petite blondine, je t'embrasse de tout mon cœur et la Mère Marie de Gonzague avant moi
t'embrasse bien tendrement aussi.
Dis à ma Léonie que je me réjouis de la voir. Elle doit avoir bien des choses à me dire. Embrasse-la
pour moi ainsi que Papa et la plus malheureuse de toutes, celle que je ne vois jamais: Marie..... .
Bon soir ma Thérésita, merci encore pour ma bouteille et ta gentille petite lettre.
Sr Agnès de Jésus
r.c.ind.

J.M.J.T.

Retour à la liste des correspondants