Imprimer

De soeur Agnès de Jésus à Céline - 21 octobre 1883.

De soeur Agnès de Jésus à Céline. 21 octobre 1883.

 

J.M.J.T.

Vive Jésus

Mon petit Célin chéri,

Heureusement que ta Sainte Patronne peut encore se fêter demain car sans cela il n'y aurait plus moyen de se rattraper pour cette année...

Enfin puisqu'il est encore temps, je te souhaite [l v°] une bonne fête ma petite fille chérie, et sans te dire bien sûr le quart de la tendresse qui t'est réservée dans mon coeur : pauvre petite, oui, je t'aime bien plus qu'une soeur, pour le savoir rappelle toi ta Première Communion et les trois mois de préparation !

Il faut devenir bien bonne, mon petit Célin. Voilà le temps qui passe et tu grandis ! Quand on va sur sa 15e année (Céline aura 15 ans le 28 avril 1884) on commence à devenir grande fille et le sérieux [2 r°] doit pousser avec l'âge et la taille. Mais je crois que je prêche inutilement car ma petite fille fait déjà ses réflexions et met en pratique les leçons et exemples de sa grande soeur Marie. Oui, j'en suis sûre et mon bon Ange me l'a dit et me le répète tous les jours. O mon petit Célin, aimons bien le bon Dieu, la Sainte Vierge, cachons nous chaque matin sous l'aile bénie de notre ange gardien et notre vie se passera comme un songe [2 v°] heureux, plein de riantes images de la vertu et du Ciel.

Adieu ma chérie, pour le gagner ce beau ciel, n’épargnons rien et que chaque jour nous en rapproche par les petits sacrifices que nous aurons su faire pour le mériter.

Ton Agnès

Embrasse tout mon cher monde pour moi, particulièrement Papa et remercie le de ses gâteries par toutes sortes de caresses. Cher Papa que le bon Dieu le comble de joies non seulement dans l'éternité mais dès ici bas !

[2 v° tv] Il y a une image chinoise pour toi et l'autre pour Thérèse ne vous disputez pas dans le choix, que mon petit Célin fasse plutôt un sacrifice s'il y a lieu.

[1 r° tv] Dis à Marie qu'elle remercie pour moi Thérèse Prével de son gâteau du jour de Ste Thérèse... Il est bien tard déjà j'en suis désolée, mais enfin mieux vaut tard que jamais. Voilà aussi son image que j'ai là depuis un temps infini.

Retour à la liste des correspondants