Imprimer

PN 27

 

 

J. M. J. T.

(Air d'origine : Sur terre tout n'est pas rose, mais la tradition le chante sur Ay Chiqita)

 

 

1er C.
O souvenir ineffable
Du beau jour entre les jours
Ta douceur incomparable
Je la garderai toujours....

 

2e C.
A Jésus je suis unie
Par les liens de l'Amour
Et sa Grandeur infinie
En moi fixe son séjour.

 

1er Refrain.
Oh ! quelle inexprimable ivresse
Je sens palpiter en moi
Le coeur brûlant de tendresse
De mon Epoux, de mon Roi.

 

3e C.
L'exil, je souffre sans peine
Vivant avec mon Epoux...
Elle est bien douce la chaîne
Qui m'unit au Dieu Jaloux !...

 

4e C.
O Divine Jalousie,
Vous avez blessé mon coeur !...
Vous serez toute ma vie
Mon repos et mon bonheur.

 

2e Refrain.
Daignez consumer tout mon être
Jésus seul doit vivre en moi
Désormais je ne veux être
Que le voile de mon Roi !...

 

Thérèse de l'Enfant Jésus de la Ste Face
à sa petite Soeur mille fois chérie.)

 

Souvenir du 24 Février 1896

 

 

 

 

 

Voir la partition


 

datation: 24 février 1896

destinataire: Céline (sr Geneviève) à sa demande

Pour la profession de sa soeur, Thérèse s'inspire d'un air cher à leur maman, dont nous n'avons malheureusement pas la partition. Mais Céline préférait l'air de "Ay chiquita"