Imprimer

PN 49

 

 

J. M. J. T.


(1er Couplet)
Mère chérie, dès ma tendre jeunesse
Ta douce Image a su ravir mon coeur
En ton regard je lisais ta tendresse
Et près de toi je trouvais le bonheur.

 

(Refrain)
Vierge Marie, au Céleste rivage
Après l'exil j'irai te voir toujours
Mais ici-bas ta douce Image
C'est mon Perpétuel Secours !...
 
(2e Couplet)
Quand j'étais sage et bien obéissante
Il me semblait que tu me souriais
Et si parfois j'étais un peu méchante
Je croyais voir que sur moi tu pleurais...

 

(3e Couplet)
En exauçant ma naïve prière
Tu me montrais ton amour maternel
Te contemplant je trouvais sur la terre
Un avant-goût des délices du Ciel.

 

(4e Couplet)
Lorsque je lutte, ô ma Mère chérie
Dans le combat tu fortifies mon coeur
Car tu le sais, au soir de cette vie
Je veux offrir des Prêtres au Seigneur !...

 

(5e Couplet)
Toujours, toujours Image de ma Mère
Oui tu seras mon bonheur, mon trésor.
Et je voudrais à mon heure dernière
Que mon regard sur toi se fixe encor.

 

(Dernier Refrain)
Puis m'envolant au Céleste rivage
J'irai m'asseoir, Mère, sur tes genoux
Alors je pourrai sans partage
Recevoir tes baisers si doux !...

 

Souvenir d'une retraite bénie - Mars 1897

(Thérèse de l'Enfant Jésus à sa petite Soeur)

A Notre Dame du Perpétuel Secours

 

 

datation: mars 1897

destinataire: Marie de la Trinité, à sa demande.

Notre Dame du Perpétuel Secours était aimée depuis l'enfance par Marie de la Trinité.