Imprimer

PS 1

1.
O Dieu caché sous les traits de l'enfance
Je vois en toi le monarque des Cieux
Je reconnais ta grandeur, ta puissance
Au doux éclat qui brille dans tes yeux.
Si tu voulais, mille légions d'anges
A ton appel viendraient former ta cour.
D'étoiles d'or semant tes humbles langes
Ils chanteraient ton ineffable amour.

 

R. 1 Je vois sur la rive étrangère
Et ne pouvant parler encor
Mon Dieu, mon Sauveur et mon Frère
N'ayant ni sceptre ni trésor.
Adorant ce profond mystère
Divin Roi, je t'offre mon or.

 

2.
O Roi du Ciel, tu viens sur cette terre
Voulant sauver le genre humain ton frère.
Pour ton amour, oh ! je voudrais souffrir !
Puisque pour moi tu veux un jour mourir
De tes douleurs je t'offre le symbole.
Voyant briller ta sanglante auréole
Ah ! je voudrais te gagner tous les cœurs
Divin Jésus, pour essuyer tes pleurs.

R.2 Reçois la myrrhe, ô Roi du Ciel Puisque tu veux être mortel.
(inachevé)

 

 

Mélodie non identifiée


datation: 6 janvier 1896 ou 1897

destinataire: pour la communauté un jour d'Epiphanie.