Imprimer

RP1 08r

les mains. Après quelques instants de silence, Sainte Catherine vient se placer auprès de la petite bergère, elle la contemple avec tendresse et la touchant légèrement de la main elle 5 murmure doucement : «Jeanne...» Jeanne relève la tête, regarde le visage rayonnant de la vierge et s'écrie en tombant à genoux :

O Madame ! que vous êtes belle !... Votre vue seule me console... Qui donc 10 êtes-vous, je n'ai jamais vu un éclat si doux, si lumineux ?...

 

SAINTE. CATHERINE

Air: «Tombé du nid... La blonde enfant de la colline. »

 
Je suis la vierge Catherine
15 Je viens des Cieux te consoler
Ayant la mission Divine
De te bénir, de te garder
Comme toi je fus sur la terre
Une enfant chérie du Seigneur
20 Sa tendresse m'était si chère
Que je Lui consacrai mon coeur
Entrant dans la vie
Je donnai ravie
A Dieu mon printemps
25 Je fus martyre à dix-huit ans !...
 

 

 

 

Voir la partition