Imprimer

Récréation Pieuse n° 5 , 01r

          J.M.J.T.                                               Le 25 Décembre 1895.

 

Le Divin Petit Mendiant de Noël demandant l'aumône aux Carmélites.

 

La communauté étant réunie pour la récréation du soir, un ange apparaît portant entre ses bras le petit Jésus enveloppé de langes. Il chante ce qui suit sur l'air de «Sancta Maria, J'ai vu les séraphins en songe», etc.

 
5 Au nom de Celui que j'adore,
Mes soeurs, je viens tendre la main
Et chanter pour l'Enfant Divin
Car Il ne peut parler encore....
 
Pour Jésus, l'Exilé du Ciel
10 Je n'ai rencontré dans le monde
Qu'une indifférence profonde
C'est pourquoi je viens au Carmel.
Que vos tendresses
Et vos caresses
15 Que vos louanges
O soeurs des anges !
Soient pour l'Enfant.
Brûlez d'amour, âme ravie
Un Dieu pour vous s'est fait mortel
20 Oh ! mystère touchant
Celui qui vous mendie
C'est le Verbe Eternel !...
 
O mes soeurs, approchez sans crainte
Venez chacune à votre tour
25 Offrant à Jésus votre amour
Vous saurez sa volonté sainte.
Je vous dirai le désir
De l'Enfant caché dans les langes
A vous, pures comme des anges
30 Qui cependant pouvez souffrir.
Que votre vie
Si bien remplie
Que vos souffrances
Vos jouissances
35 Soient pour l'Enfant.
Brûlez d'amour, âme ravie
Un Dieu pour vous s'est fait mortel
Oh ! mystère touchant
Celui qui vous mendie
40 C'est le Verbe Eternel !...
 

La Mère Prieure vient la première adorer l'Enfant Jésus que l'ange dépose dans une crèche préparée d'avance; puis il présente une petite corbeille remplie de billets à la Mère Prieure, elle en prend un au hasard, puis sans l'ouvrir le donne à l'ange qui chante 45 l'aumône que le Petit Jésus demande. La Mère Prieure se retire après avoir baisé et caressé l'Enfant Divin. Toutes les soeurs viennent à leur tour par rang de religion et font comme il vient d'être dit.

 

 

 

 

Voir la partition

Imprimer

RP5 01v

 

Les couplets suivants se chantent sur l'air du Noël d'Holmès : « Trois anges sont venus ce soir », etc.

 

[1]       Un Trône d'or.

 
De Jésus, votre seul Trésor
Ecoutez le désir aimable.
Il vous demande un trône d'or
N'en trouvant aucun dans l'étable.
5 L'étable est comme le pécheur
Où Jésus ne voit nulle chose
Qui puisse réjouir son coeur
Où jamais Il ne se repose.
Sauvez, ma soeur
10 L'âme du pécheur
Vers ce Trône Jésus soupire
Mais plus encor,
Pour son Trône d'or
C'est votre coeur pur qu'Il désire.
 

[2]       Du Lait.

 
Celui qui nourrit les élus
De sa Sainte et Divine Essence
S'est fait pour vous l'Enfant Jésus
Il réclame votre assistance.
5 Au Ciel son bonheur est parfait
Mais Il est pauvre sur la terre.
Donnez, ma soeur, un peu de Lait
A Jésus, votre petit Frère.
            Il vous sourit
            10 Tout bas vous redit:
C'est la simplicité que j'aime
            «Noël, Noël,
            « Je descends du Ciel
« Car mon Lait d’amour, c’est toi-même. »
 

[3]       Des petits Oiseaux.

 
Ma soeur, vous désirez savoir
Ce que l'Enfant Jésus désire
Eh bien ! je vous dirai ce soir
Comment vous le ferez sourire.
5 Attrapez des oiseaux charmants
Faites-les voler dans l'étable
Ils sont l'image des enfants
Que chérit le Verbe Adorable.
A leurs doux chants
10 Leurs gazouillements
Son visage enfantin rayonne
Priez pour eux
Un jour dans les Cieux
Ils formeront votre couronne.
 

[4]       Une Etoile

 
Parfois, lorsque le Ciel est noir
Et couvert d'un nuage sombre
Jésus est bien triste le soir
Etant sans lumière dans l'ombre.
5 Pour réjouir l'Enfant Jésus
Comme une Etoile scintillante
Brillez par toutes les vertus
Soyez une lumière ardente.
Ah ! que vos feux
10 Les guidant aux Cieux
Des pécheurs déchirent le voile !...
L'Enfant Divin
L'astre du matin
Vous choisit pour sa douce Etoile.
 

[5]       Une Lyre

 
Ecoutez, écoutez, ma soeur
Ce que l'Enfant Jésus désire.
Il vous demande votre coeur
Pour sa mélodieuse Lyre.
5 Il avait bien dans son beau Ciel
L'harmonie de tous les saints anges
Mais Il veut que sur le Carmel
Comme eux vous chantiez ses louanges
Ma soeur, ma soeur,
10 C'est de votre coeur
Que Jésus veut la mélodie.
La nuit, le jour
En des chants d'amour
Se consumera votre vie....
 

[6] DES ROSES.

 
Votre âme est un lys embaumé
Qui charme Jésus et sa Mère,
Ecoutez votre Bien-Aimé
Qui dit tout bas avec mystère :
5 «Ah! si je chéris la blancheur»

 

 

Voir la partition

Imprimer

RP5 02r

«Des lys, symbole d'innocence,»
«J'aime aussi la riche couleur»
«Des Roses de la pénitence.»
«Lorsque tes pleurs»
10 «Purifient les coeurs»
«Grande est la joie que tu me causes»
«Car je pourrai»
«Tant que je voudrai»
«A pleines mains cueillir des Roses».
  

[7] UNE VALLEE

 
Comme par l'éclat du soleil
La nature est tout embellie,
Qu'il dore de son feu vermeil
La vallée, profonde et fleurie,
5 Ainsi Jésus, le Soleil Divin
N'approche rien qu'Il ne le dore
Il resplendit à son matin
Bien plus qu'une brillante aurore.
A son réveil
10 Le Divin Soleil
Répand sur votre âme exilée
Avec ses dons
Ses plus chauds rayons
Soyez sa riante Vallée.
  

[8] DES MOISSONNEURS

 
Là-bas, sous d'autres horizons,
Malgré les frimas et la neige
Déjà se dorent les moissons
Que le Divin Enfant protège.
5 Mais hélas ! pour les recueillir
Il faudrait de brûlantes âmes,
Des Moissonneurs voulant souffrir
Se jouant du fer et des flammes.
Noël, Noël
10 Je viens au Carmel
Sachant que mes voeux sont les vôtres.
Au doux Sauveur
Enfantez, ma soeur
Un grand nombre d'âmes d'Apôtres.
  

[9] UNE GRAPPE de RAISIN

 
Je voudrais un fruit savoureux,
Une Grappe toute dorée
Pour rafraîchir du Roi des Cieux
La petite bouche adorée...
5 Ma soeur, qu'il est doux votre sort !
C'est vous cette Grappe choisie.
Jésus vous pressera bien fort
En sa petite main chérie.
Le Doux Chéri
10 Est bien trop petit
Pour manger la Grappe elle-même
Du jus sucré,
Par Lui tout doré
Voilà simplement ce qu'Il aime !
  

[10] UNE PETITE HOSTIE

 
Jésus, le Bel Enfant Divin,
Pour vous communiquer sa vie
Transforme en Lui chaque matin
Une petite et blanche Hostie.
5 Avec bien plus d'amour encor
Il veut vous changer en Lui-même
Votre coeur est son cher trésor
Son bonheur et sa joie suprême.
Noël, Noël
10 Je descends du Ciel
Pour dire à votre âme ravie
L'Agneau si Doux
S'abaisse vers vous
Soyez sa blanche et pure Hostie.
   

            Les couplets suivants se chantent sur l'air : «Au Rossignol-- Quand ta voix, céleste prélude», etc.

  

[11] UN SOURIRE

 
Le monde méconnaît les charmes
De Jésus, votre aimable Epoux
Et je vois des petites larmes
Scintiller en ses yeux si doux.
 
5 Consolez, ô ma soeur chérie
Cet Enfant qui vous tend les bras
Pour Le Charmer, je vous en prie
Souriez toujours ici-bas.

 

 

 

Voir la partition

 

Imprimer

RP5 02v

Voyez, son regard semble dire :
10 «Lorsque tu souris à tes soeurs,»
«O mon épouse, ton Sourire»
«Suffit pour essuyer mes pleurs».
 

Ton Sourire (bis) suffit pour essuyer mes pleurs !

  

[12] UN JOUET

 
Voulez-vous être sur la terre
Le Jouet de l'Enfant Divin ?...
Ma soeur, désirez-vous Lui plaire ?
Restez en sa petite main.
 
5 Si l'aimable Enfant vous caresse
S'Il vous approche de son Coeur,
Et si parfois Il vous délaisse,
De tout faites votre bonheur.
 
Recherchez toujours ses caprices
10 Vous charmerez les yeux Divins.
Désormais toutes vos délices
Seront ses désirs enfantins...
 

Vos délices (bis) seront ses désirs enfantins.

  

[13] UN OREILLER

 
Dans la crèche où Jésus repose
Souvent je le vois s'éveiller
Voulez-vous en savoir la cause ?
Il n'y trouve pas d'Oreiller !...
5 Je le sais, votre âme n'aspire
Qu'à Le consoler nuit et jour
Eh bien ! l'Oreiller qu'Il désire
C'est votre coeur brûlant d'amour.
Ah ! soyez toujours humble et douce
10 Afin que le Divin Trésor
Puisse vous dire : «O mon Epouse!»
«En toi doucement je m'endors...»
 

Mon épouse (bis) en toi doucement je m'endors.

  

[14] UNE FLEUR

 
La terre est couverte de neige
Partout le froid et les frimas,
L'hiver et son triste cortège
Ont flétri les fleurs d'ici-bas
5 Mais pour vous s'est épanouie
La Ravissante Fleur des champs
Qui vient de la Sainte Patrie
Où règne un éternel printemps.
Ma soeur, cachez-vous dans l'herbette
10 Près de la Rose de Noël
Et soyez aussi la Fleurette
De votre Epoux, le Roi du Ciel
 

La Fleurette (bis) de votre Epoux, le Roi du Ciel.

 

[15] DU PAIN

 
Chaque jour en votre prière
Parlant à l'Auteur de tout bien
Vous répétez : «O notre Père!»
«Donnez-nous le pain quotidien!»
5 Ce Dieu qui s'est fait votre Frère
Comme vous souffre de la faim
Ecoutez son humble prière
Il vous demande un peu de Pain.
O ma Soeur ! soyez-en bien sûre,
10 Jésus ne veut que votre amour,
Il se nourrit de l'âme pure
Voilà son Pain de chaque jour
 

L'âme pure (bis) voilà son Pain de chaque jour.

  

[16] UN MIROIR

 
Tout enfant aime qu'on le place
Devant un fidèle miroir
Alors il sourit avec grâce
Car un autre enfant il croit voir.
5 Ah ! venez dans la pauvre étable
Votre âme est un cristal brillant
Reflétez le Verbe Adorable
Les charmes du Dieu fait enfant.
 
Imprimer

RP5 03r

Ah ! soyez la vivante image
10 Le pur Miroir de votre Epoux
L'éclat Divin de son Visage
Il veut le contempler en vous !...
 
Son visage (bis) Il veut le contempler en vous.
 
[17] UN PALAIS
 
Les grands, les nobles de la terre
Ont tous des palais somptueux
Des masures sont, au contraire,
Les asiles des malheureux.
5 Ainsi voyez dans une étable
Le Petit Pauvre de Noël
Il voile sa gloire ineffable
En quittant son Palais du Ciel !...
La pauvreté, votre coeur l'aime
10 En elle, vous trouvez la paix
Aussi, soeur chérie, c'est vous-même
Que Jésus veut pour son Palais
 
C'est vous-même (bis) que Jésus veut pour son Palais.
  
[18] UNE COURONNE DE LYS.
 
Les pécheurs couronnent d'épines
La tête chérie de Jésus...
Admirez les grâces Divines
Que la terre ne connaît plus.
5 Oh ! que votre âme virginale
Lui fasse oublier ses douleurs
Et pour sa Couronne royale
Offrez-Lui les vierges, vos soeurs.
Ah ! venez tout près de son trône
10 Pour charmer ses yeux ravissants
Devant Lui tressez sa Couronne
Formez-la de beaux Lys brillants
 
Sa Couronne (bis) formez-la de beaux Lys brillants.
    
            Les couplets suivants se chantent sur l'air du Passant : «Mignonne, voici l'Avril», etc.

Voir la partition

[19] DES BONBONS.
 
Ma soeur, les petits poupons
Aiment beaucoup les Bonbons,
Remplissez-en donc, bien vite
La jolie petite main
5 De Jésus, l'Enfant Divin
Son regard vous y invite.
Les sucreries du Carmel
Qui charment le Roi du Ciel,
Ce sont tous vos sacrifices.
10 Ma soeur, votre austérité
Votre grande pauvreté
De Jésus font les délices.
  

[20] UNE CARESSE

 
A vous, le Petit Jésus
Ne demande rien de plus
Qu'une très douce caresse
Donnez-Lui tout votre amour
5 Et vous saurez en retour
La Charité qui le presse.
Si quelqu'une de vos soeurs
Venait à verser des pleurs
Aussitôt avec tendresse
10 Suppliez l'Enfant Divin
Que de sa petite main
Doucement Il la caresse !...
 

[21] UN BERCEAU

 
Sur terre il est peu de coeurs
Qui n'aspirent aux faveurs
De Jésus, le Roi de Gloire
Mais s'Il vient à s'endormir
5 Ils cessent de Le servir
En Lui ne voulant plus croire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Plus d'articles...