Imprimer

RP5 02r

«Des lys, symbole d'innocence,»
«J'aime aussi la riche couleur»
«Des Roses de la pénitence.»
«Lorsque tes pleurs»
10 «Purifient les coeurs»
«Grande est la joie que tu me causes»
«Car je pourrai»
«Tant que je voudrai»
«A pleines mains cueillir des Roses».
  

[7] UNE VALLEE

 
Comme par l'éclat du soleil
La nature est tout embellie,
Qu'il dore de son feu vermeil
La vallée, profonde et fleurie,
5 Ainsi Jésus, le Soleil Divin
N'approche rien qu'Il ne le dore
Il resplendit à son matin
Bien plus qu'une brillante aurore.
A son réveil
10 Le Divin Soleil
Répand sur votre âme exilée
Avec ses dons
Ses plus chauds rayons
Soyez sa riante Vallée.
  

[8] DES MOISSONNEURS

 
Là-bas, sous d'autres horizons,
Malgré les frimas et la neige
Déjà se dorent les moissons
Que le Divin Enfant protège.
5 Mais hélas ! pour les recueillir
Il faudrait de brûlantes âmes,
Des Moissonneurs voulant souffrir
Se jouant du fer et des flammes.
Noël, Noël
10 Je viens au Carmel
Sachant que mes voeux sont les vôtres.
Au doux Sauveur
Enfantez, ma soeur
Un grand nombre d'âmes d'Apôtres.
  

[9] UNE GRAPPE de RAISIN

 
Je voudrais un fruit savoureux,
Une Grappe toute dorée
Pour rafraîchir du Roi des Cieux
La petite bouche adorée...
5 Ma soeur, qu'il est doux votre sort !
C'est vous cette Grappe choisie.
Jésus vous pressera bien fort
En sa petite main chérie.
Le Doux Chéri
10 Est bien trop petit
Pour manger la Grappe elle-même
Du jus sucré,
Par Lui tout doré
Voilà simplement ce qu'Il aime !
  

[10] UNE PETITE HOSTIE

 
Jésus, le Bel Enfant Divin,
Pour vous communiquer sa vie
Transforme en Lui chaque matin
Une petite et blanche Hostie.
5 Avec bien plus d'amour encor
Il veut vous changer en Lui-même
Votre coeur est son cher trésor
Son bonheur et sa joie suprême.
Noël, Noël
10 Je descends du Ciel
Pour dire à votre âme ravie
L'Agneau si Doux
S'abaisse vers vous
Soyez sa blanche et pure Hostie.
   

            Les couplets suivants se chantent sur l'air : «Au Rossignol-- Quand ta voix, céleste prélude», etc.

  

[11] UN SOURIRE

 
Le monde méconnaît les charmes
De Jésus, votre aimable Epoux
Et je vois des petites larmes
Scintiller en ses yeux si doux.
 
5 Consolez, ô ma soeur chérie
Cet Enfant qui vous tend les bras
Pour Le Charmer, je vous en prie
Souriez toujours ici-bas.

 

 

 

Voir la partition