Imprimer

RP6 02v

SAINT JOSEPH

 

Il nous ordonne de fuir en Egypte, parce qu'Hérode a résolu de faire mourir l'Enfant. Il faut partir à l'heure même ; demain, peut-être serait-il 5 trop tard.... (Il regarde Marie d'un air attristé.)

  

LA SAINTE VIERGE

 

Ne vous affligez pas, Joseph. Depuis le jour de la présentation de Jésus au temple, je suis continuellement préparée à l'épreuve car les paroles du Saint vieillard Siméon percent mon âme d'un 10 glaive de douleur. Déjà sa prophétie commence à se réaliser ; Jésus souffre persécution avant même d'être en âge de se défendre. Je le sais, une seule de ses paroles enfantines suffirait, s'Il le voulait, pour exterminer tous ses ennemis, cependant Il préfère s'enfuir devant un faible mortel, car Il est le Prince de la 15 paix. Le Verbe fait enfant n'achèvera pas le roseau à demi brisé, Il n'éteindra pas la mèche qui fume encore. S'Il est rejeté par les siens dans son propre héritage, cela ne l'empêchera pas de donner sa vie pour les pauvres pécheurs qui méconnaissent le temps de sa visite..... 20 Partons sans crainte, allons sanctifier un rivage infidèle par la présence du Sauveur.

 

SAINT JOSEPH

 

Hélas, qu'il m'en coûte de vous exposer aux fatigues et aux dangers d'un si long et si pénible voyage. 25 Que je serais heureux s'il m'était permis de prendre toute la peine pour moi... mais il faut que je me résigne à vous voir bientôt manquer de tout. Ici nous avions le nécessaire ; en Egypte nous serons réduits à la plus extrême pauvreté.

 

LA SAINTE VIERGE

 

30 La pauvreté que nous trouverons dans l'exil ne m'effraie pas, puisque nous posséderons toujours le Trésor qui fait la richesse du Ciel. Sa Divine Providence qui nourrit les petits oiseaux, sans en oublier un seul, nous donnera le pain de chaque jour.

 

[Scène 5]

 

A près avoir pris ses instruments de travail, Saint Joseph s'éloigne avec 35 Jésus et Marie ; alors les anges chantent ce qui suit, sur l'air des «Gondolières vénitiennes».

  
Ineffable mystère
Jésus, le Roi du Ciel
Exilé sur la terre
40 Fuit devant un mortel !
 
A ce Dieu dans les langes
Offrons tout notre amour
Que nos blanches phalanges
Viennent former sa cour.
 

 

 

 

Voir la partition