Imprimer

RP6 03r

Couvrons-le de nos ailes
Et des fleurs les plus belles.
Par nos concerts joyeux
Berçons le Roi des Cieux.
 
5 Pour consoler sa Mère
Chantons avec mystère
Les charmes du Sauveur
Sa grâce et sa douceur.
 
Ah ! quittons ce rivage.
10 Bien loin de l'orage
Fuyons cette nuit
Loin de tout bruit.
 
Notre brillante Etoile
Cachée sous un voile
15 Est la joie des élus
L'Enfant Jésus.
 
Le Roi du Ciel
Fuit devant un mortel !... (bis)
 
[2e acte]
 
La Caverne des Voleurs.
 
[Scène 1]
 
20 On voit suspendues aux parois de la caverne, des armes, des peaux de bêtes sauvages. A terre s'étale une étrange variété de bijoux, de riches candélabres qui sont mêlés à d'autres objets sans valeur. Une jeune femme SUSANNA berce son fils Dimas en chantant sur l'air du «Trouvère».
 
25 Autrefois j'étais sans peine
Plus contente qu'une reine
Et ma vie était joyeuse
Par mon fils j'étais heureuse.
 
Mon enfant vint à la vie
30 Comme une rose épanouie
Mais hélas ! elle est flétrie
Et ma fleur
Déjà se meurt !...
 
Ah ! jamais sur cette terre
35 Douleur de mère
Ne fut égale à ma douleur.
 
[Scène 2]
 
Un coup de sifflet avertit Susanna que la bande de brigands approche. Elle pose avec précaution dans un petit berceau son enfant endormi, puis elle ouvre la porte. ABRAMIN, le chef, s'avance le premier ; il est 40 suivi de ses compagnons, le vieux TORCOL et le jeune IZARN. Tous les trois chantent sur l'air : «Estudiantina».

 

 

 

Voir la partition