Imprimer

RP6 06r

La Sainte Famille entre dans la caverne.

 

SUSANNA

 

Vous avez de la chance que je sois seule ; si mon mari était ici avec ses compagnons, il aurait pu vous faire un mauvais parti, 5 mais ils ne doivent rentrer qu'au lever de l'aurore ; jusque-là personne ne vous inquiétera.

 

SAINT JOSEPH

 

Merci, vous êtes bonne, Dieu vous récompensera de votre charité.

 

SUSANNA

 

10 Quel est-Il, le Dieu dont vous me parlez ? Depuis longtemps je désire le connaître.

 

SAINT JOSEPH

 

O femme ! si vous saviez le nom de celui qui vient d'entrer dans votre caverne ! Si vous connaissiez l'Enfant que Marie presse contre 15 son coeur !...

  

SUSANNA s'approche de Marie.

 

Qu'il est beau, votre enfant ! pourquoi donc l'exposez-vous dans le désert aux intempéries de la saison ?

 

LA SAINTE VIERGE

 

20 Une affaire importante nous a forcés de quitter Nazareth pour aller habiter l'Egypte. Vous comprenez ce que je souffre de voir mon Fils sans abri et tremblant de froid, lorsque les brises glaciales de la nuit soulèvent le sable du désert ou bien lorsque je ne trouve pas même un palmier qui puisse le protéger contre l'ardeur brûlante du Soleil de midi.

 

25 SUSANNA

 

Il faut en effet que l'affaire pour laquelle vous faites un si pénible voyage soit bien importante. Si c'est pour chercher fortune en Egypte, je ne vous engage pas à continuer votre route : les pauvres sont, paraît-il, encore plus malheureux dans ce pays que dans le nôtre. D'ailleurs 30 vous devez savoir que la misère suit partout ceux qui sont nés sous son étoile. Le seul moyen de s'y soustraire est de se révolter contre les riches et de leur prendre par force les richesses qui sont départies injustement.

 

SAINT JOSEPH

 

35 Ce n'est pas la pauvreté que nous fuyons. Le bonheur ne consiste pas à posséder la richesse, mais à soumettre humblement sa volonté à celle de Dieu qui donne à chacun ce qu'Il sait être nécessaire au salut de son âme

 

LA SAINTE VIERGE

 
 
Imprimer

RP6 06v

Pauvre femme, comment pouvez-vous attacher votre âme à toutes ces richesses acquises injustement ? Comment ne mettez-vous pas toute votre joie à former le coeur de ce bel enfant que le Bon Dieu vous a confié ?

  

5 SUSANNA, tristement.

 

Loin d'être ma joie, cet enfant est le sujet de ma douleur. C'est lui qui m'empêche de jouir des biens immenses qui m'entourent... Avec quel empressement je vous donnerais tout ce que je possède 10 si vous pouviez sauver la vie de mon fils.

 

SAINT JOSEPH, s'approchant de l'enfant.

 

Qu'a-t-il donc votre enfant ? Il est beau comme un ange et paraît dormir bien tranquillement.

 

SUSANNA

 

15 Oui, Dimas est beau, mais ne voyez-vous pas que cette blancheur de neige répandue sur son front est la lèpre ? (Elle pleure.)

 

LA SAINTE VIERGE, retirant doucement la main

que Susanna met à son visage.

 

20 Ne pleurez pas, pauvre mère, le Bon Dieu est assez puissant pour guérir [votre] fils. Il récompensera l'hospitalité que vous nous donnez cette nuit.

 

SUSANNA

 

Je ne sais pas où Il habite, ce Dieu que vous dites être bon. 25 Vous qui le connaissez, oh ! je vous en conjure, suppliez-le de guérir mon enfant et je vous donnerai tout ce que vous désirerez.

 

LA SAINTE VIERGE

 

Je vous promets de prier pour votre enfant et je ne vous demande en retour qu'un peu d'eau pour laver Jésus. Voyez comme son petit 30 visage est couvert de sueur et de poussière.

 

SUSANNA

 

J'aurais dû penser à vous offrir ce service. (Elle se dirige vers le fond de la caverne et montre une sorte de petit bassin creusé dans le roc.) Tenez, voici la petite baignoire qui sert à Dimas, vous 35 pouvez y laver votre enfant ; mais ne craignez-vous pas qu'il gagne la terrible maladie de mon fils ?

 

LA SAINTE VIERGE

 

Non, je ne crains pas. Je sais que Jésus est venu sur la

 
Imprimer

RP6 07r

terre afin de guérir votre fils, en prenant sur Lui sa langueur et son infirmité. Il est maintenant fugitif, semblable au voyageur n'ayant pour reposer sa tête pas même une pierre qui soit à lui, car les 5 Juifs ne reconnaissent pas leur roi !... Plus tard, ils Le considéreront comme un lépreux, et son visage sera caché pour eux. (Marie prononce ces paroles avec un accent prophétique. La douleur et la joie se mêlent dans son regard qu'elle tient fixé sur Jésus, puis, regardant Susanna, elle ajoute :) 10 Mais aussi, votre enfant sera revêtu des charmes que mon Fils aura perdus pour lui... Il prendra place avec Lui dans son royaume éternel.

 

SUSANNA, profondément émue.

 

Je ne puis comprendre vos paroles. Comment votre enfant pourrait-il 15 rendre la santé à Dimas, n'est-[il] pas aussi faible que lui ?...

Sans doute je vois briller dans votre regard et dans le sien un éclat inconnu, mais que pouvez-vous faire pour moi, vous, pauvres voyageurs, qui avez été obligés de chercher un refuge dans une caverne de voleurs ?...

20 Ah ! je commence à croire que vous êtes des personnages mystérieux La noblesse de votre maintien, votre air de grandeur trahissent une illustre origine. N'êtes-vous pas les descendants de quelque monarque, puisque vous m'avez parlé tout à l'heure d'un royaume où mon fils prendrait place avec le vôtre ?

 

25 LA SAINTE VIERGE

 

Le royaume de Jésus n'est pas de ce monde ; si son royaume était de ce monde, Il aurait des palais comme les rois de la terre et de vaillants guerriers combattraient pour Lui. Vous ne pouvez maintenant comprendre le sens de mes 30 paroles, mais vous les comprendrez un jour.

Marie ayant versé de l'eau dans le bassin, lave le Petit Jésus.

 

SAINT JOSEPH, à Susanna.

Regardez bien ce que fait Marie ; imitez-la, croyant fermement que Dieu peut guérir votre fils, et ce Dieu de bonté récompensera votre foi.

 

35 SUSANNA

 

Oui, je crois que le vrai Dieu vous a envoyés vers moi pour me consoler, car je sens en mon âme quelque chose que je ne puis définir... Mais comment un peu d'eau rendrait-elle la santé à mon fils ?

 
Imprimer

RP6 07v

SAINT JOSEPH

 

Si jamais vous aviez ouvert les Saintes Ecritures, vous y auriez lu que Nahaman le lépreux fut guéri lorsque, obéissant au prophète Elisée, il se lava par sept fois dans l'eau du Jourdain ; cependant cette eau 5 n'avait point encore été sanctifiée par la présence du Verbe fait chair.

 

SUSANNA

 

Je ne connais pas ce que vous appelez les Saintes Ecritures, cependant mon coeur de mère me presse d'obéir à votre voix. (Elle plonge son enfant dans le bassin qui vient de servir à Jésus, 10 puis, le retirant, elle pousse un cri de joie et dit d'une voix tremblante d'émotion :) Ah ! mon enfant, mon Dimas est guéri !... N'est-ce pas un rêve ?... Non, c'est bien vrai, sa bouche vermeille me sourit... son regard est brillant et plein de vie... Un Dieu seul a pu faire ce prodige !... l5 (Se tournant vers Marie.) Ah ! je le crois maintenant, cet enfant que vous pressez sur votre coeur, c'est Dieu Lui-Même qui s'est abaissé jusqu'à moi.... Je ne comprends pas ce mystère, mais je crois parce que je sens la vérité.

  

[Scène 5]

 

On entend un coup de sifflet et les brigands entrent dans leur 20 repaire.

 

ABRAMIN, transporté de fureur, lève son épée en voyant Marie et Joseph.

 

Quels sont ces audacieux qui ont eu la témérité de pénétrer dans mes domaines ? Ils le paieront plus cher qu'ils ne le pensent.

 

25 SUSANNA se jette au-devant de lui, présentant Dimas.

 

Abramin, ne touche pas à nos bienfaiteurs, ils sont venus mettre un terme à notre douleur ; regarde, Dimas est guéri de sa lèpre.

 

ABRAMIN, laissant tomber son épée.

 

Que dis-tu ? Dimas est guéri.... (Il regarde attentivement 30 l'enfant.) C'est positif, il n'y a pas à en douter. (S'essuyant rudement les yeux du revers de la main.) Je ne croyais pas qu'il me restât des larmes ; cependant mon coeur tout endurci qu'il est se sent ému devant un prodige qui déjoue tous les calculs humains. 35 Quels sont donc ces étrangers qui possèdent la science merveilleuse de faire disparaître en si peu de temps la terrible maladie de la lèpre ?

 

SUSANNA

 

J'ignore leur nom, mais je suis certaine que l'Enfant qu'ils 40 portent est le vrai Dieu caché sous cette faible apparence.

 
Imprimer

RP6 08r

 

ABRAMIN

 

Un Dieu sous la forme d'un enfant ! mais Susanna, la joie t'égare... (Se tournant vers Saint Joseph.) Dites-moi, je vous prie, votre nom et quelle récompense vous réclamez en retour de la guérison 5 que vous venez d'opérer ?

 

SAINT JOSEPH

 

Je suis le pauvre charpentier Joseph ; ce n'est pas moi qui viens de rendre la santé à votre fils, c'est l'Enfant que Marie tient entre ses bras.

  

10 TORCOL

 

Vrai, nous sommes dans un autre monde ! Je ne sais pas, je me sens tout remué dans le fond de ça. (Il montre son coeur.) Il y a assez longtemps que je suis sur la boule du monde pour que je puisse juger des hommes ; eh 15 bien, je le déclare, ces étrangers ne sont pas des gens ordinaires.

 

IZARN

 

Je n'en ai jamais vu autant et, maintenant, la vie que nous menons ne me paraît plus si belle qu'avant.

 

ABRAMIN, avec un geste impératif.

 

20 Asseyez-vous là-bas et.... Silence !.... (A saint Joseph.) Je vous en conjure, expliquez-vous, comment votre enfant a-t-il pu guérir mon fils ?

 

SUSANNA, avec enthousiasme.

 

Ecoute comment les choses se sont passées. Cette femme, 25 incomparablement plus belle et plus douce que toutes celles que j'ai jamais vues, m'a demandé de l'eau pour laver son enfant ; je lui en ai donné dans la baignoire de Dimas, tout en lui témoignant ma crainte que son fils ne contractât la maladie du mien. Au lieu de partager ma crainte, elle m'a répondu 30 par des paroles mystérieuses, dont je n'ai pas compris le sens, mais j'ai senti quelque chose d'extraordinaire en moi ; aussi lorsqu'elle retira l'enfant de l'eau (suivant le conseil que m'en avait donné son époux), j'y plongeai Dimas avec l'espoir qu'il serait guéri et tu vois ce qui est arrivé.... 35 Comment douter maintenant que le petit Jésus ne soit Dieu.... D'ailleurs, sa mère m'a parlé d'un royaume où Dimas doit prendre place avec Lui.

 

ABRAMIN

 

 

Plus d'articles...