Imprimer

De sœur Marie-Louise de Gonzague Vétillart à Mme Martin - 31 décembre 1876.

 

De sœur M. Louise de Gonzague Vétillart à Mme Martin

31 décembre 1876.

 

De notre Monastère du Mans

Le 31 Décembre 76

Madame,

Plusieurs de nos élèves ayant eu de petits accès de fièvre dans les trois jours qui ont précédé la sortie, le médecin nous a conseillé de prolonger un peu les vacances. La rentrée n’aura donc lieu que le Lundi 8 Janvier. Que notre petite Pauline profite bien de ces quelques jours pour se reposer et prendre des forces, afin de bien poursuivre son année. Veuillez, je vous prie lui dire, chère Madame, que nous l’embrassons bien tendrement et que nous lui donnons rendez-vous demain matin dans le Cœur de Jésus où elle trouvera grâce et force pour l’année qui commence.

Notre bien chère Soeur Marie‑Dosithée (1v°) est dans le même état absolument que lorsque vous l’avez vue ; elle est descendue ce matin encore pour la Ste Messe où elle (a) communié; nous l’avons vue ensuite et lui avons demandé ses commissions pour Alençon. Elle me prie de vous envoyer son souvenir bien affectueux pour tous les membres de sa famille. Elle a reçu, m’a-t-elle dit, une lettre charmante de sa belle-sœur, pleine d’affection et de sentiments si chrétiens que notre bonne Mère l’a lue à la Communauté. Elle serait heureuse, Madame, que vous la remerciiez en son nom si vous aviez l’occasion d’écrire à Lisieux. La petite Jeanne demandait que sa tante la bénisse et notre chère Sœur répond qu’elle prie tous les jours le divin Cœur de Jésus de bénir tous les siens et chacun en particulier.

Le manteau de Pauline (2 r°) envoyé par erreur à Ballon, nous est revenu ici ; nous regrettons vivement tous ces malentendus, chère Madame. Désirez-vous que nous vous l’envoyions ? Dans ce cas nous attendrions un petit mot de Pauline; autrement nous le garderons.

Veuillez croire, je vous prie, Madame, à notre affectueux dévouement en N. S.

Sr M. Louise de Gonzague Vétillart

de la Visit. Ste Marie

DSB

Retour à la liste des correspondants