Imprimer

LT 251 - A soeur Marthe de Jésus - Juin-Juillet (?) 1897

Juin-juillet (?)

1897

J.M.J.T. 

Il ne faut pas que la petite épouse de Jésus soit triste, car Jésus le serait aussi ; il faut toujours qu'elle chante en son coeur le cantique de l'amour. Il faut qu'elle oublie ses petites peines pour consoler les grandes peines de son Epoux.

Petite soeur chérie, ne soyez pas une petite fille triste en voyant qu'on ne vous comprend pas, qu'on vous juge mal, qu'on vous oublie, mais attrapez tout le monde en tâchant de faire comme les autres ou plutôt en faisant pour vous-même ce que les autres font pour vous, c'est-à-dire oubliez tout ce qui n'est pas Jésus, oubliez-VOUS pour son amour !... Petite soeur chérie, ne dites pas que c'est difficile, si je parle ainsi c'est votre faute, vous m'avez dit que vous aimiez beaucoup Jésus, et rien ne semble impossible à l'âme qui aime...

Croyez bien que votre petit mot m'a fort agréé !...

 
 

 

Retour à la liste des correspondants