Imprimer

Synopse retouches Pn 21

Version originale de Thérèse

Version de Agnès de Jésus

Cantique d'une âme ayant trouvé
le lieu de son repos !...

 
1. O Jésus ! en ce jour, tu brises mes liens...
C'est dans l'ordre béni de la Vierge Marie
Que je pourrai trouver les véritables biens.
Seigneur, si j'ai quitté ma famille chérie
Tu sauras la combler de célestes faveurs
A moi, tu donneras le pardon des pécheurs....

 

2. Jésus, au Carmel je veux vivre
Puisqu'en cet oasis ton amour m'appela
C'est là (bis) que je veux te suivre
T'aimer, t'aimer et mourir
C'est là que je veux te suivre
C'est là, oui c'est là !......

 

3. O Jésus ! en ce jour, tu combles tous mes voeux
Je pourrai désormais, près de l'Eucharistie
M'immoler en silence, attendre en paix les Cieux.
M'exposant aux rayons de la Divine Hostie
A ce foyer d'amour, je me consumerai
Et comme un séraphin, Seigneur, je t'aimerai.

 

4. Jésus, bientôt je dois te suivre
Au rivage éternel, quand finiront mes jours
Toujours (bis) au Ciel je dois vivre
T'aimer et ne plus mourir....
Toujours au Ciel je dois vivre
Toujours, oui toujours !.....
A Sr MARIE DE L'EUCHARISTIEPOUR le jour de son entrée au carmel


 O Jésus, en ce jour tu brises mes liens !
C'est dans l'Ordre béni de la Vierge Marie
Que je pourrai trouver les véritables biens.
Seigneur, si j'ai quitté ma famille chérie,
Tu sauras la combler de célestes faveurs...
A moi, tu donneras le pardon des pécheurs !


Jésus, au Carmel je dois vivre,
Puisqu'en cette oasis ton amour m'appela ;
C'est là que je veux te suivre,
T'aimer et bientôt mourir...
C'est là, oui, c'est là !



O Jésus, en ce jour tu combles tous mes vœux :
Je pourrai désormais, près de l'Eucharistie,
M'immoler en silence, attendre en paix les cieux !
M'exposant aux rayons de la divine Hostie,
A ce foyer d'amour je me consumerai,
Et comme un séraphin, Seigneur, je t'aimerai.


Jésus, bientôt je dois te suivre
Au rivage éternel, quand finiront mes jours ;
Toujours, au ciel je dois vivre,
T'aimer et ne plus mourir,
Toujours, oui, toujours !

Retour à l'accueil des poésies