Imprimer

Ms A 85 86

[85 v°]                    Texte avec fac-similé                    Fac-similé seul

 

[86 r°]                    Texte avec fac-similé                    Fac-similé seul

Explication des armoiries

Le blason JHS est celui que Jésus a daigné apporter en dot à sa pauvre petite épouse. L'orpheline de la Bérésina est devenue Thérèse de l'enfant Jésus de la sainte face, ce sont là ses titres de noblesse, sa richesse et son espérance.  La Vigne qui sépare en deux le blason est encore la figure de Celui qui daigna nous dire : «Je suis la Vigne et vous êtes les branches, je veux que vous me rapportiez beaucoup de fruits.» Les deux rameaux entourant, l'un la Ste Face, l'autre le petit Jésus sont l'image de Thérèse qui n'a qu'un désir ici-bas : celui de s'offrir comme une petite grappe de raisin pour rafraîchir Jésus enfant, l'amuser, se laisser presser par Lui au gré de ses caprices et de pouvoir aussi étancher la soif ardente qu'Il ressentit pendant sa passion.  La harpe représente encore Thérèse qui veut sans cesse chanter à Jésus des mélodies d'amour.

Le blason FMT est celui de Marie-Françoise-Thérèse, la petite fleur de la Sainte Vierge, aussi cette petite fleur est-elle représentée recevant les rayons bienfaisants de la Douce Étoile du matin.  La terre verdoyante représente la famille bénie au sein de laquelle la fleurette a grandi ; plus loin on voit une montagne qui représente le Carmel. C'est en ce lieu béni que Thérèse a choisi pour figurer en ses armoiries le dard enflammé de l'amour qui doit lui mériter la palme du martyre en attendant qu'elle puisse véritablement donner son sang pour Celui qu'elle aime. Car pour répondre à tout l'amour de Jésus elle voudrait faire pour Lui ce qu'Il a fait pour elle... mais Thérèse n'oublie pas qu'elle n'est qu'un faible roseau aussi l'a-t-elle placé sur son blason.

Le triangle lumineux représente l'Adorable Trinité qui ne cesse de répandre ses dons inestimables sur l'âme de la pauvre petite Thérèse, aussi dans sa reconnaissance elle n'oubliera jamais cette devise : «L'Amour ne se paie que par l'Amour.»

 

Je chanterai éternellement les Miséricordes du Seigneur !...

Armoiries de Jésus et de Thérèse

Armoiries de Jesus et de Thrse

Jours de grâces, accordés par le Seigneur à sa petite épouse

(dates corrigées entre crochets)

Naissance 2 Janvier 1873 - Baptême 4 Janvier 1873 - Sourire de la Sainte Vierge [13] Mai 1889 [1883] - Première Communion 8 Mai 1884 - Confirmation 14 Juin 1884 - Conversion 25 Décembre 1886 - Audience de Léon XIII 20 Novembre 1887 - Entrée au Carmel 9 Avril 1888 - Prise d'habit 10 Janvier 1889 - Notre grande richesse 12 Février 1889 - Examen canonique Bénédiction de Léon XIII Septembre 1890 - Profession 8 Septembre 1890 - Prise de voile 24 Septembre 1890 - Offrande de moi-même à l'Amour 9 Juin 1895.