Imprimer

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse - 7-9 (?) juillet 1888

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse.
7-9 (?) juillet 1888


Si le petit roseau est toujours aussi fidèle au souffle le plus léger de la grâce, son doux visage ira
souvent caresser le Lys du Ciel, Jésus qui demeure toujours à ses côtés!... Pendant que les pécheurs
s'élèvent comme des chênes altiers pour se moquer de sa puissance le petit roseau lui offrira tout son
avoir, c'est-à-dire les balancements de sa tige qui sont des soupirs d'amour...

Retour à la liste des correspondants