Imprimer

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse - 3 (?) juillet 1888

De sœur Agnès de Jésus à Thérèse.
3 (?) juillet 1888


Date approximative.
Un moment!.. Une éternité ! Nous semons dans les larmes pour moissonner dans l'allégresse b. Aux
leçons des Martyrs nous lisons ces belles paroles : - Le Seigneur essuiera lui-même les larmes de leurs
yeux,.... ils sont entrés dans le séjour de la lumière.... Là le soleil ne les brûlera plus et la nuit ne les
enveloppera jamais de ses ténèbres.............
Les martyrs de la vie religieuse sont compris là, c'est à eux aussi que Dieu fait cette promesse.
Ah! bienheureuse Eternité, elle mérite bien qu'on souffre un peu et beaucoup même pour l'acquérir.

Retour à la liste des correspondants