Imprimer

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse - 7 septembre 1890

 

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse.
7 septembre 1890
Date déduite du contenu .
J.M.J.T.
Jésus!
Ma petite fille chérie,
Votre petit mot m'en a dit bien long à l'âme .... Comme Jésus a fait grandir en peu d'années «
l'orpheline de la Bérésina ! » Comme il l'a aimée d'un amour de privilège, cette reine aux longs
cheveux blonds que ce pauvre petit père aimait tant. Aussi elle est encore sa joie, elle est encore sa
gloire tout courbé qu'il est sous l'épreuve et demain le Ciel contemplera ravi la nouvelle auréole qui
brillera sur son front vénérable.
Demain sa reine sera vraiment reine car elle aura pour Epoux le Roi des rois ... Le visage de son Jésus
n'a point été caché pour elle, elle l'a reconnu dans les ombres de cet exil, elle l'a reconnu et se donne
à Lui ! Demain ... Quel jour ! Personne ne peut le nommer, personne ne le peut comprendre ... le
mystère de ce jour est écrit en lettres d'or dans l'éternité. Au jour de votre 1ere Communion c'était les
premières avances de Jésus, II se donnait à vous ! Et maintenant voilà que vous vous donnez à Lui !...
Priez pour votre petite marraine afin qu'elle devienne une sainte et qu'elle réponde aussi à cette grâce
dont elle a été favorisée avec sa petite fille. Famille bénie ! famille comblée par Jésus !..... ..
N'oubliez pas non plus de prier pour le Père (Pichon) qui priera tant pour vous demain. Enfin donnez
tous nos cœurs avec le vôtre à votre Epoux ....
M. du S.C.