Imprimer

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse - 13-20 mai 1888

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Thérèse.
13-20 mai 1888


L'Enfant Jésus est content!... Ce soir sa petite Thérèse aimée de son Cœur lui a offert de si belles
fleurs... Des fleurs de sacrifices... elle comprend bien... Ah! celles-là sont plus parfumées pour Lui que
toutes les fleurs d'ici-bas. Comme Il fait toc toc à la fenêtre pour en avoir encore car les méchants ne
veulent pas lui en donner. Aussi c'est de sa petite épouse future qu'Il les réclame. Il sait bien qu'elle
ne lui refusera rien. Toc toc... toi qui n'as point vu ta Mère ce soir, ou qui l'as vue très peu, viens voir
comme je te souris. Au Ciel je t'inonderai de joies pour les petites joies d'ici-bas qui t'échappent. Au
Ciel je te ferai jouir à mon tour du parfum de mes fleurs. Toc toc... Reviens encore me consoler, aime-
moi pour ceux qui ne m'aiment pas. Ah! je suis pressé de te revoir. As-tu d'autres fleurs à me donner.
Si tu veux j'en ferai naître sous tes pas. Mais si tu veux seulement! je ne force point les cœurs. Oh!
laisse-moi au tien faire toc toc toujours.
Une petite solitaire à qui Jésus a dit tout cela tout bas.

Retour à la liste des correspondants