Imprimer

Du frère Siméon à Thérèse - 31 août 1890

 

Du frère Siméon à Thérèse.

31 août 1890

ROME Le 31 Août 1890

Ma très chère Sœur,

Je viens de recevoir la Bénédiction Apostolique que, sur votre demande, j'ai demandée pour vous et pour Monsieur votre St et Vénérable Père.

J'ai conservé de lui et de vous un excellent souvenir. Je remercie le bon Dieu d'avoir favorisé votre si Ste vocation.

Je vous félicite de vos noces du 8 septembre, le Ciel ratifiera la Bénédiction que son représentant ici-bas vous envoie pour ce grand jour de votre vie!

Priez bien pour N.S. Père le Pape si affligé et si humilié à Rome. Ses ennemis le persécutent de toutes les manières, tout est permis ici contre lui, on est assuré de l'impunité. C'est désolant!! L'Enfer triomphe à Rome!!

Priez Monsieur votre Vénérable Père d'agréer mes respectueux sentiments et dites-lui combien je prends part à ses souffrances. Le Ciel en sera le prix!

Priez pour moi, chère Sœur, et agréez mon respect et mes félicitations

f. Siméon

Texte de la lettre postulatoire du fr. Salutaire des Ecoles Chrétiennes:

Très Saint Père

La sœur Thérèse de l'Enfant Jésus

Religieuse Carmélite de Lisieux,

prosternée aux pieds de Votre Sainteté, humblement demande

Votre Bénédiction Apostolique pour sa Profession Religieuse,

elle la demande aussi pour son vénérable Père,

St Vieillard, bien éprouvé par la souffrance.

Retour à la liste des correspondants