Imprimer

De sœur Agnès de Jésus à Céline et Thérèse - 22-24 (?) octobre 1886

De sœur Agnès de Jésus à Céline et Thérèse.
22-24 (?) octobre 1886


J.M.J.T.
Jésus!


Ma petite Immortelle et mon petit Lys,
Sr M. du Sacré Cœur aime mieux son bonnet de nuit que cette vanité-là. J'ai bien du chagrin de vous
avoir donné de la peine inutilement. Il faut rendre ce bonnet et acheter quelque chose à la place. Quand
Thérèse viendra Notre Mère a dit ce soir que ce serait elle qui lui ferait ses petits bonnets... Je pense
que pour l'immortelle on ne fera pas moins que pour le lys.
J'embrasse bien fort mes deux fleurs chéries, je vois que leur parfum ne se dissipe point sur la terre,
qu'il s'envole au Ciel tout droit et cela me réjouit, parce que ces fleurs sont à moi et que je ne les aime
que pour Jésus.
On lave Lundi et Jeudi de la semaine prochaine. Venez Mardi si vous pouvez.
Sr Agnès de Jésus
r.c.ind.
La petite sœur en bonnet de nuit vous embrasse et vous chérit. A Madame la gouvernante (Mme
Guérin?) qui suit par derrière toutes les meilleures tendresses et les prières de ses deux petites

 

Carmélites qui l'aiment bien fort.
Dire à ma Tante qu'on fait la lessive Jeudi.

Retour à la liste des correspondants