Articles

Imprimer

23 octobre 1898

 

Carmel de Villefranche

Quel bien ne fera pas ce livre ! Nous le voudrions dans toutes les familles chrétiennes. On ne sait, dans ces lignes, qui est le plus à admirer, ou le Père ou les enfants… Heureuses les Communautés qui reçoivent des âmes élevées à la source d’une vraie et solide vertu comme votre chère petite Sœur Thérèse ! Nos petites novices vont l’adopter pour une des protectrices du Noviciat et veulent l’invoquer. La lecture de ces pages les remplit de ferveur et de générosité. Croyez, ma Révérende Mère que nous ferons tout notre possible pour répandre cet ouvrage.