Articles

Imprimer

19 novembre 1898

 

Carmel de Bédarieux

Nous venons de recevoir les précieuses reliques de votre chère petite sainte. Merci mille fois, ma Révérende Mère,. Que cet ange devienne la protectrice de notre cher Monastère. Oh ! que l’on se sent porte à l’aimer, à l’invoquer ! Quel bien elle fait à nos âmes. Elle est une gloire de notre saint Ordre, une suave et ravissante fleur.