Articles

Imprimer

28 novembre 1898

 

Carmel de Périgueux

Deux mois se sont passés depuis que nous avons reçu la ravissante et si édifiante vie de votre chère petite Sainte. Que nous aurions voulu vous dire plus tôt le grand plaisir que nous avons eu à lire et relire ce volume ! En ce moment une de nos jeunes novices le lit encore en son particulier et trouve là des exemples et des leçons qui lui donnent une nouvelle ferveur ; elle vient nous trouver et nous dit : « Moi aussi je veux faire comme cette petite sainte.» Je voudrais, ma Révérende Mère, que ma 

plume sût rendre notre religieuse admiration pour cet ouvrage. Nous bénissons Dieu de vous avoir inspiré la pensée de publier cette vie si remplie des parfums du ciel.