Articles

Imprimer

12 janvier 1899

 

Carmel de Meaux

Avec quelle émotion j’ai baisé les cheveux de votre chère petite sainte. Je l’aime de plus en plus et mon enthousiasme pour elle est partagé par toutes nos sœurs. Je suis bien décidée à lui faire exécuter sa promesse de passer son temps dans le Ciel à faire du bien jusqu’à la fin du monde. J’espère beaucoup de son intercession, mais en tous les cas ses paroles et ses exemples me portent à la vertu, elle a quelque chose de si attrayant.