Articles

Imprimer

4 février 1899

 

Confesion, Mme de , Nogent-le-Roi (Eure et Loir)

J’achève la lecture de «l‘histoire d’une âme » tout m’a eté au cœur… Le but de ma lettre n’est pas de vous faire le compte-rendu de mes impressions, je ne saurais d’ailleurs vous les exprimer assez bien pour vous faire comprendre tout ce que j’ai senti en lisant ces pages bénies. Je vois le désir que Sr Thérèse de l’Enfant Jésus a éprouvé pour faire du bien aux âmes. En quittant ce monde, elle a promis du haut du Ciel d’être avec vous. Je viens donc vous demander, ma Révérende Mère, de nous faire l’aumône de vos prières et de dire à votre charmante jeune Sainte qu’ici nous avons besoin d’une assitance toute particulière de N.S. pour établir une école libre, et que nous espérons beaucoup de son intercession.