souvenir de 1ère Communion de Berthe Madeleine - sur St Joseph.

Image souvenir de la 1ère communion de Berthe Madeleine envoyée à sa cousine Thérèse Martin _ Colombe 10 juin 1886.


 


ST JOSEPH NOTRE MODELE DANS LA Ste COMMUNION


Je m'unirai de tout mon cœur à St.Joseph, afin qu'il m'apprenne à adorer N. Seigneur et à me faire entrer en union avec lui; COMME IL A ÉTÉ LE JOSEPH DE NAZARETH.


Saint Joseph vécut longtemps dans la compagnie de l'Enfant-Dieu; que de fois ne l'a-t-il pas mis sur ses genoux, porté entre ses bras, pressé contre sa poi­trine, couvert de ses baisers et de ses pleurs ! Quel délicieux tête-à-tête! Ne partagez-vous pas, âme fidèle, au banquet eucharistique ces douces fami­liarités?.... N'est-ce pas toujours Nazareth et ses bénédictions? Du fond de ses tabernacles, du milieu de l'autel, du haut de son ostensoir béni, ne fait-il pas rayonner jusqu'à vous sa lumière et sa chaleur, la vérité et le saint amour ? Ce n'est pas seulement près de vous, et entre vos bras, que vous possédez Jésus c'est en vous-même et au plus intime de votre âme. Ce matin, peut-être, il a franchi vos lèvres, il a fait une halte sur votre langue émue, et il est descendu jusqu'au fond de votre poitrine. Il a trouvé ainsi le moyen de s'unir encore plus avec vous qu'avec son père adoptif. Saint Joseph n'a jamais communié : vous êtes donc, en un sens, plus heureux que lui. Saint Joseph eut enfin le bonheur de mourir entre les bras de son fils. Par le saint Viatique, Jésus se rendra près de vous, à votre chevet de douleur, pour vous consoler et vous bénir, et vous dira : Courage, bon serviteur, aujourd'hui vous scre\ avec moi dans le paradis! Munie du Dieu Eucharis­tique, votre âme partira pour le lointain voyage du temps à l'éternité. Vous l'emporterez avec vous jusque dans le purgatoire (si vous êtes obligé d'y descendre), en attendant qu'il vous conduise au terme des souf­frances, et à la possession du vrai bonheur... le Ciel!...


ASPIRATION EUCHARISTIQUE : Restons cachés dans le Tabernacle avec Jésus, cachés avec Joseph, qui ne connut d'autre gloire, d’autre joie, que celle de se consumer d'amour pour son Dieu : jetons-nous en lui par l'union, l’abandon et la fidélité à la grâce.

Powered by FW Gallery