SAINTS DÉSIRS DE LA première COMMUNION.  Quand y serais-je! Oh! que c'est beau, le Ciel.  Ne par
A ma chère petite Thérèse. Souvenir du 3 janvier 1884. Prie bien pour le jour de ta première Communion.

Ta petite soeur Céline

Enf. de Marie

 SAINTS DÉSIRS DE LA première COMMUNION.  Quand y serais-je! Oh! que c'est beau, le Ciel.  Ne parlez plus des bonheurs de la terre.  On m'a promis un bonheur bien plus grand! C'est D'approcher... oh quel profond mystère. De me nourrir de Dieu ... moi pauvre enfant ... Quand sonnera cette heure désirée Où mon JÉSUS descendra dans mon cœur, Faites, Seigneur ! que Je sois préparée.. .. Et que du lys mon âme ait la blancheur. RÉSOLUTIONS: Ô mon Dieu pour mériter un si grand bonheur, combien je veux être fervente! Je m'appliquerai chaque jour. 1. Envers Vous, mon Dieu: à faire toutes mes prières avec beaucoup d'attention et d'amour. En entrant dans l'Eglise, je me dirai :Vous êtes ici mon Dieu. Vous me regardez derrière le Saint Tabernacle. Et je vous adorerai en pensant à ma 1ère Communion. 2. Envers le prochain : je m'efforcerai d'être bien obéissante, bien respectueuse avec mes pa­rents, je chercherai à leur plaire en toutes choses. Je tâcherai de donner bon exemple à mes frères et à mes sœurs, afin de leur faire aimer le bon Dieu… Je serai docile et reconnaissante envers mes maîtresses, douce et affable envers mes compagnes. Et si j'éprouve en tout cela quelque peine, je penserai au petit JÉSUS si doux ! et à ma 1ère Communion. 3. Envers moi-même: je serai modeste dans mes pensées, mes paroles et mes actions, seule comme devant le monde, car votre œil très pur, ô mon Dieu, me suit partout, et l'on m'a dit que la pureté de cœur était la plus belle parure de l'âme pour la 1ère Communion. Prières aumônes: Chaque jour et plu­sieurs fois le jour je dirai à la Sainte Vierge : O très sainte Mère, conçue sans péché, obtenez-moi de faire une bonne première communion!... De temps eu temps j'y ajouterai un Ave Maria ou quelqu'autre prière. — Chaque Dimanche, je ferai une petite aumône ; et je la prendrai sur mes épargnes, pour qu'elle soit bien de moi. En mémoire de quoi je signe : Enfant de Marie. Oh ! viens bientôt, heure, hélas! trop lointaine et, parmi nous, qu'il ne se trouve pas, Comme autrefois, à la dernière Cène, pour trahir DIEU, un horrible Judas. Belle prière à la Sainte Vierge avec Indul­gence:  O ma Souveraine ô ma Mère ! je m'offre tout à vous; et, pour vous prouver mon dévouement, je vous consacre aujourd'hui mes yeux, mes oreilles, ma bouche, mon cœur, tout moi-même... Puisque je vous appartiens. A ma bonne Mère, gardez-moi, dé­fendez-moi comme votre bien et votre propriété.

Powered by FW Gallery