Imprimer

Armandine

 a sans photo

Armandine V.

Qui donc est Armandine, dont Zélie parle longuement dans ses lettres CF 128 et suivantes?

Dans sa lettre du 17 janvier 1875, Zélie évoque "Armandine V." , et plus loin dans sa lettre : "J'ai de suite écrit au curé de Banner, d'où la petite est originaire."
Or, il n'y a pas de commune portant le nom de Banner dans l’Orne. Il y a cependant dans la Mayenne une commune de Bannes, distante de 97 km d 'Alençon. Zélie, dans sa lettre 145, parle "des gens qui habitent à 30 lieues d'ici", ce qui pourrait correspondre (1 lieue = environ 4 km). Nous n’avons pas les originaux des lettres de madame Martin ; il semble que la copiste ait considéré que le « s » final était un « r » final, d’où Banner.

Sur le site des archives départementales de la Mayenne, il y a en 1866 l'acte de naissance d’une Armandine Eugénie née le 30 avril, fille de Jean Baptiste Velleau agé de 29 ans, casseur de pierre et de Perinne Guiard agée de 30 ans.
Armandine V. serait probablement cette Armandine Velleau - les âges concordent puisque Zélie parle dans sa lettre 127 d'une enfant de 8 ans.
Amandine Velleau est décédée à Levallois (le) Perret le 9-6?-1953.