XIVe CENTENAIRE DU BAPTÊME DES FRANCS 496 — REIMS — 1896 Le Christ-Roi montre à son peuple de France

 


XIVe CENTENAIRE DU BAPTÊME DES FRANCS 496 — REIMS — 1896 Le Christ-Roi montre à son peuple de France l'Evan­gile, dont il lui confie la garde et la défense. — Aux côtés du Christ, la sainte Vierge couronnée et saint Michel Archange, patrons de la France. Vive le Christ qui aime les Francs ! (Prologue de la loi salique.) Le royaume de France est le royaume de Marie. (Paroles de saint Bernard.) PRÉAMBULE: Au jour du baptême de Clovis, la race des Francs a été choisie pour être le sou­tien et l'auxiliaire de l'Eglise. Selon la parole d'un grave historien, « Seule de toutes les races occidentales, celle des Francs n'a jamais ni failli dans son orthodoxie, ni pâli dans sa dignité de peu­ple. Sœur aînée des nations catholiques, d'elle seule dépend encore, après quatorze siècles, de marcher à leur tête en reine.» Pour reprendre son rang, il faut qu'elle dissipe cette atmosphère d'athéisme légal qui, après les malheurs de l'invasion, l'a laissée mutilée et livrée aux Francs-ma­çons. Relevons la France chrétienne, par la pénitence et la prière, jointes à l'action. A l'exemple de nos pères, demandons à Dieu l'énergie de sacrifier notre repos, nos biens, notre vie même pour la défense de l'Eglise, et, afin d'attirer sur les fêtes du Centenaire et sur les Congrès qui auront lieu à Reims, les bénédictions célestes, répétons chaque jour, en union avec les premiers Francs chrétiens, l'oraison suivante, extraite d'un missel en usage au septième siècle. Dieu tout-puissant et éternel, qui avez établi l'empire des Francs pour être dans le monde l'instrument de votre très sainte volonté, le glaive et le rempart de votre sainte Église, nous vous en prions, pré­venez toujours et partout de votre céleste lumière, les fils suppliants des Francs, afin qu'ils voient ce qu'il faut faire pour étendre votre règne en ce monde, et que, pour accomplir ce qu'ils auront vu, leur charité et leur force aillent toujours en s'affermissant. Par Jésus-Christ Notre Sei­gneur. Ainsi soit-il.

Powered by FW Gallery