Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 5 Octobre 1910

 

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse 5 Octobre 1910

 

Jésus +                                                                      Mercredi  5 Octobre 1910

Petite sœur chérie,

Je veux seulement te dire un mot au sujet de ta déposition, c'est-à-dire que je veux te rappeler parce que cela pourra te servir l'esprit de foi de notre bon père qui ne passait jamais devant une église sans saluer le St Sacrement en quelque compagnie qu'il fût il se découvrait toujours en passant devant une église. Combien N.S. a dû être touché de cette marque de foi et d'amour de son fidèle serviteur. Nous venons justement de lire dans une annale que le St Père encourageait cette pratique de piété qui n'est pas étrangère aux Canadiens en donnant à chaque fois 100 jours d'indulgence.

De même il ne rencontrait jamais un prêtre sans le saluer par respect pour son caractère sacerdotal. Je te le répète, petite sœur bien aimée, ne laisse pas ces détails dans l'oubli. C'est tout ce que je puis te dire... Mgr de Teil nous a dit que tu ferais une très bonne déposition, il a paru content de son voyage. Il est d'un dévouement bien grand à la cause de notre chère petite sainte. Ne te tourmente   pas surtout car tu peux bien compter que le bon Dieu t'aidera et Thérèse aussi et tes petites sœurs aussi qui prieront pour toi lorsqu'elles sauront la date précise où tu dois comparaître "au tribunal de gloire" comme l'appelle Mme Hassebroucq. Sabine pense, paraît-il entrer à la Visitation ; c'est une famille bénie que celle-là.

Adieu petite sœur, je n'ai que le temps de t'embrasser. Nous allons toutes bien, notre petite Mère chérie ne va pas mal malgré ses occupations toujours plus nombreuses, souvent 95 lettres par jour le moins 70 ! Nous pensons au bois du cercueil, aussitôt que Sr Geneviève aura fait le principal à la roberie, car elle est robière, ce qui lui donne beaucoup d'ouvrage.

Ta petite sœur qui t'aime tendrement

Sr M. du S.Cœur

r.c.ind.