Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 4 janvier 1924

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

+                                                                                                                 4 Janvier 1924

à la hâte en courant et soupirant pour avoir un petit peu de temps.

 

Ma petite sœur aimée, 

Voici ma surprise pour le 6...

C'est toi qui l'auras la première.

Mais c'est fini je n'en ferai plus toutes mes pensées sont dites à présent.

Ta lettre nous a fait beaucoup de plaisir. C'est bien ça pour Louise! Je ne te réponds pas autre chose, je n'ai qu'un instant. Ma santé est bonne j'ai des malaises comme tout le monde par instant, crois-tu que je puis faire exception à la règle ?

Ta petite sœur maman qui t'aime beaucoup 

Notre bonne Sr M. Philomène est bien faible. 

Dimanche 6

Mgr bénit une statue que nous avons donnée à la Cathédrale de Bayeux.

Qu'est ce que tu nous racontes avec ta filleule ? Sr Jeanne de l'Eucharistie est au Cambodge et au Carmel non pas d'ailleurs dans le pays de ta filleule qui est en Afrique et comment veux-tu qu'elle la tienne dans ses bras (Sr M. du S.C. dit que je n'ai pas compris, que tu ne demandes pas cela, alors pardonne-moi ma boutade qui est pour rire). Elle va bien (Sr Jeanne) C'est une petite sainte, un trésor pour son Carmel. Tu sais qu'elle est Sous-Prieure.

Cette année probablement nous allons encore faire le sacrifice de Sr Marie-Thérèse et de Sr Marie de l'Enfant Jésus, la première pour Saigon qui est aux abois par le manque de sujets (tu sais que c'est Lisieux qui a fondé Saigon) et la deuxième pour Hanoï.

N'en parle pas encore c'est secret

Je te comprends à fond pour le changement de Supérieure. Pauvre petite ! Oh ! si vous pouviez garder cette bonne Mère ! Je vais le demander à notre Thérèse.