Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 28 février 1924

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+ Jésus                                                                                   Carmel de Lisieux

                                                                                               le 28 Février 1924

                                                                                                            

Ma petite sœur chérie,

 

Je t'apporte mon adieu avant le Carême, quelques semaines seulement à passer et nous serons encore à Pâques. Oh ! quand est-ce fêterons-nous la Pâque éternelle !

Depuis la Béatification je ne vois pas que mon ouvrage ait diminué, cela fournit toujours. Aujourd'hui j'ai fait des caisses pour envoyer à Alençon les ornements et la lingerie du Pèlerinage ou plutôt je les ai remplies de tout ce que j'avais préparé depuis des mois, il faut penser à tout. J'ai dû même, de loin, faire arranger une sacristie dans la maison et un grand meuble exprès pour tout contenir. Ce n'est pas commode et cela donne bien du souci.

De même j'ai approvisionné les Buissonnets de tout ce qui est nécessaire pour le culte. A propos des Buissonnets, ta petite chambre va être convertie en salle de Reliques. Ce sera une grande vitrine contenant les jouets et objets divers de l'enfance de notre petite sainte. Tout sera disposé avec art au milieu de tentures (c'est M. Ménage qui arrange cela). On
va percer les murs qui séparaient ta chambre de la nôtre, enfants et les pèlerins défileront dans cette chambre et sortiront par le jardin après avoir visité l'oratoire. Comme cela, il n'y aura plus d'encombrement, il paraît que c'était pitoyable l'année dernière. Une fois montées au belvédère, les personnes ne pouvaient plus redescendre à cause des foules qui s'obstinaient à avancer quand même, il a failli y avoir des accidents.

A Alençon on acheté la petite maison blanche qui touchait à la nôtre, on l'abattra et, ainsi on pourra tourner tout autour de la maison natale, en passant par la petite chapelle bâtie à droite (c'est en projet). De cette chapelle on verra la chambre-oratoire par une baie pratiquée dans le mur. Les processions pourront défiler par le jardin de la mère "Battoir!" et le nôtre et ressortir à gauche dans la rue St Blaise.

Enfin, voilà bien des détails aujourd'hui, tu ne vas rien comprendre, je voudrais pourtant bien t'intéresser un petit peu. Prie le bon Dieu afin que nous puissions remplir toute l'œuvre que le bon Dieu nous a donnée à faire... Je t'embrasse de tout mon coeur. Ta petite Céline,

Sr Geneviève de la Ste Face

r.c.i.