Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 1 août 1924

 

+ Jésus

Carmel de Lisieux 1er Aout 1924

 

 

Ma petite sœur chérie,

 

Notre Mère t'envoie la photographie du Cardinal Laurenti etc. qui est venu en pèlerinage ces jours derniers ici. Il nous a bien édifiées. C'est un vrai saint : il a dit la Ste Messe à l'infirmerie avec une si grande piété. Lundi c'était l'ordination d'un jeune prêtre polonais dans notre chapelle. Lui aussi a dit sa 1ère messe à l'infirmerie le lendemain. L'évêque polonais qui l'avait ordonné y assistait avec une piété extraordinaire. On avait disposé pour lui un prie- dieu mais il est resté à genoux par terre tout le temps et avant de se retirer, il a baisé la terre plusieurs fois et le lit où notre petite sainte a rendu le dernier soupir. Ce saint évêque avait lui aussi célébré sa messe Dimanche à l'infirmerie Notre Mère lui a fait visiter le monastère et la cellule si tu avais vu son bonheur !

Chère petite sœur, je ne sais plus d'où j'en suis, on ne fait que me déranger tout le temps, si bien que je n'ai plus une seule idée. Si... j'en ai une, c'est que la vie est un combat perpétuel et qu'il faut tous les jours prendre son courage à deux mains pour ne pas perdre patience. Enfin, ce sont les petites vertus qui sont les plus héroïques parce qu'elles composent toute la vie tandis que les grandes occasions sont rares. C'est ainsi que notre Bse petite Thérèse s'est sanctifiée et nous pouvons devenir saintes aussi dans ces multiples petits riens, avec la grâce du bon Dieu car sans sa grâce nous sommes nous-mêmes des riens, de purs néants !!

Quand je pense que notre petite sœur Marie Thérèse va partir jeudi et Sr M. de l'Enfant Jésus quelques jours après, je n'y puis croire !.... Sr M. Thérèse va rester trois ou 4 jours à Paris dans une Cté religieuse où ses parents iront la voir et Sr M. de l'Enf. Jésus la rejoindra ensuite pour de là partir pour Marseille et ensuite prendre le bateau...

Adieu petite sœur chérie, pour moi je préfère de beaucoup rester dans le même bateau où le bon Dieu m'a placée depuis bientôt 40 ans et qui je l'espère me conduira tout droit au port chéri des Cieux. Ton aînée

Sr M. du S.C.

 

Affectueux respect à ta bonne Mère.