Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 2 juillet 1924

 + Jésus

Carmel de Lisieux 2 Juillet 1924

 

 

 

Petite sœur chérie,

 

Je te remercie de tes vœux et du Trésor Céleste que tu me donnes tous les ans à ma fête.

Je suis bien heureuse que ce soit la vénérée Mère Marie-Aimée qui ait été élue, elle porte bien son nom et je m'attendais bien à cette élection. Tu as raison de dire : que le bon Dieu est bon !

Remercie "Didine" ainsi que Sr. Agnès qui ont pensé à ma fête.

Ne te tourmente pas, ma petite sœur, de toutes ces statues nous n'y pouvons absolument rien.A partir de la béatification il parait que tout le monde a des droits, sauf celui de prendre ou plutôt de copier nos modèles. Ils veulent tous gagner de l'argent peu leur importe le bon goût et la ressemblance mais ceux qui achètent ces statues sont attrapés, tant pis pour eux !

Tu comprends chère petite sœur, qu'une cause pareille ne peut marcher sans embûches de toutes sortes, les œuvres du bon Dieu sont toujours persécutées. Figure-toi maintenant qu'un photographe qui a pris la succession de Mme Besnier a trouvé une ancienne photo de Thérèse au moment de son entrée au Carmel il l'a déjà reproduite sans permission, mais pour cela on a le droit de l'attaquer. Alors Mgr nous a conseillé de la répandre un peu pour combattre ce photographe car c'est nous qui avons le cliché. De même Thérèse à 3 ans est chez plusieurs personnes, si bien que Sr Geneviève a grossi la photo qu’elle avait pour avoir un bon cliché et l'opposer à l'occasion à ceux qui viendraient nous tracasser.

Tu vois s'il n'y a pas sans cesse à lutter sur cette terre.

Nous n'avons pas lu les études de Mr l'Abbé Lepetit nous n'en avons pas le temps, sans doute ce doit être assez bien si elles sont dans le journal bleu, car je te confie que nous ne prenons même pas le temps de lire le journal bleu.

Nous avons tellement de besogne, des lettres toujours en quantité et les emplois qu'il ne faut pas délaisser et les oraisons et l'office auxquels nous sommes très fidèles après cela les journées s'envolent à tire d'ailes.

Au mois de Juin la Sacré Congrégation des Rites a simplement reconnu la validité des 2 procès de miracles, mais la 1ère discussion sur les miracles eux-mêmes ne sera que le 12 Août.

Il y a aujourd'hui 55 ans que j'ai fait ma 1ère communion Tu vois petite sœur chérie, que je suis bien près de ma communion éternelle. Quel bonheur ! Car je compte sur Jésus pour réparer tout ce qu'il y a de défectueux dans ma pauvre vie. Et toi ma petite sœur, tu as déjà 24 ans de profession ! Est-ce possible ? Toi aussi tu es bien près du port... Je vais bien penser à toi auprès du St sacrement exposé aujourd'hui à l'oratoire, ainsi qu'au 40° anniversaire de ta bien aimée Mère.

Je t'embrasse chère petite sœur avec toute la tendresse de mon vieux coeur toujours jeune.

Sr M. du S.Cœur.

 

Nous faisons la neuvaine pour votre bon Aumônier.