Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 26 janvier 1924

 

 

+ Jésus

Carmel de Lisieux 26 Janvier 1924

 

 

Petite sœur chérie,

 

J'arrive à la dernière minute te souhaiter une bonne fête, on me gronde parce que ma lettre n'est pas encore prête. C'est que toute la journée j'ai été dérangée pour une chose ou pour une autre. J'ai voulu aider nos petites sœurs du voile blanc à mettre de l'ordre sous le hangar car nous avons aujourd'hui un pauvre bonhomme de 76 ans qui scie du bois depuis ce matin et il faut trouver de la place pour le ramasser. Si tu savais comme cela me confond quand je vois un pauvre ouvrier qui du matin au soir travaille péniblement sans se plaindre pour gagner quelques sous. Et moi pour gagner la vie éternelle que je fais donc peu de chose ! Oui, c'est bien peu de chose que le bon Dieu nous demande et la récompense n'est point proportionnée au travail !

J'ai bien de la peine en pensant que ta Mère bien aimée va quitter la charge. Quel sacrifice pour toi, chère petite sœur ! Mais le bon Dieu t'aidera, car il donne toujours la grâce pour les sacrifices qu'il demande. Seulement comme le Ciel nous semblera bon ! Là tout est stable, rien ne change. Quelle patrie désirable ! - J'espère que nous allons bientôt recevoir la circulaire de Sr Marie Philomène, elle nous laisse un doux souvenir c'était une vraie sainte.

La fête de notre Mère a été très belle comme toujours. Il me semblait être à l'année dernière... Les années! elles s'envolent maintenant avec une incroyable rapidité. On éprouve le besoin de dire à Jésus comme les disciples d' Emmaüs "Restez avec nous, Seigneur car le jour est sur son déclin".

Adieu petite sœur chérie, encore une fois bonne et sainte fête, en attendant la fête éternelle des Cieux.

Ton aînée

Sr. Marie du Sacré Coeur

r.c.ind.