Imprimer

De Monsieur Guérin à Jeanne - 20 mars 1891.

 

De Monsieur Guérin à Jeanne. 20 mars 1891.

Francis sait-il que la loi sur l'exercice de la Médecine est votée et qu'elle interdit le cumul des deux
professions. (c'est-à-dire qu'on ne peut exercer à la fois la pharmacie et la médecine, ce qui est le cas
de Francis, dont la pharmacie est sise rue Saint-Jean à Caen. Elle sera vendue le 26 novembre 1891). Il
est évident qu'elle donnera un temps moralement nécessaire pour que ceux qui se trouvent dans son cas
puissent se défaire de leur officine, mais je ne crois pas que cela lui soit favorable au point de vue du prix
de vente. L'acheteur sachant qu'on est forcé de vendre profitera de la situation. De Cornière a de nouveau
été opéré ce matin ; il s'était formé un nouveau foyer purulent au pouce dans la paume de la main, il va
mieux ce soir et Notta est content.
I.G.

Retour à la liste des correspondants