Imprimer

De Léonie à Céline. 14 septembre 1894.

 

De Léonie à Céline. 14 septembre 1894.


14 sept. 1894

       Ma très aimée petite Céline,

       Mon premier mot est pour toi après mon action de grâces. Non, non, nous ne nous sommes point quittées, je me sens si unie à toi dans le divin Cœur où je trouve force et courage pour mon âme brisée. Mais ces brisements-là sont doux et sanctifiants tout à la fois. Que la main de Jésus est bonne, même au plus fort de l'épreuve!

       Il est 8 heures, le sacrifice est accompli! (Céline est entrée au Carmel après la messe de 7 heures, en la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix.)

C'est au pied de la Croix que je te quitte et que je t'aime, bien-aimée petite colombe du Cœur de Jésus.

Retour à la liste des correspondants