Imprimer

LT 102 - A Céline - 27 Avril 1890

 

27 avril 1890

J.M.J.T.


Jésus     
Ma Céline chérie,
 
Moi qui me réjouissais de t'écrire une longue lettre pour tes 21 ans, et voilà que j'ai à peine quelques instants !... Céline, croyais-tu que ta Th. pouvait oublier le 28 avril ?... Céline, mon coeur est rempli de souvenirs... il me semble qu'il y a des siècles que je t'aime, et pourtant il n'y a pas 21 ans... mais maintenant j'ai l'éternité devant moi...
                Céline, la lyre de mon coeur chantera pour toi le 28, ton nom résonnera souvent aux oreilles chéries de mon Jésus !... Ah ! puisque notre coeur est le même donnons-le tout entier à Jésus, il faut que nous allions ensemble car Jésus ne peut habiter dans un demi coeur !... Demande que ta Th. ne reste pas en arrière...
                En voyant l'image de la Ste Face, les larmes me sont venues dans les yeux, n'est-ce pas l'image de notre famille ? oui, notre famille est une branche de lis et le Lis sans nom réside au milieu, il y réside en roi et il nous fait partager les honneurs de sa royauté, son sang divin arrose nos corolles, et ses épines en nous déchirant laissent exhaler le parfum de notre amour.
                Adieu Céline, on vient rompre mon entretien, comprends tout
Thérèse