Imprimer

LT 106 - A soeur Agnès de Jésus - 10 Mai 1890

10 mai 1890
J.M.J.T.
Jésus

 
                Agneau chéri, encore un jour et vous reviendrez combattre dans la plaine !... Le pauvre agnelet retrouvera enfin sa Maman... Que je suis heureuse d'être pour toujours prisonnière au Carmel, je n'ai pas envie d'aller à Lourdes pour avoir des extases, je préfère «la monotonie du sacrifice» ! Quel bonheur d'être si bien cachée que personne ne pense à vous !... d'être inconnue même aux personnes qui vivent avec vous...
                Agneau chéri, comme je remercie Jésus de m'avoir donnée à vous, de faire que vous compreniez si bien mon âme !... Je ne puis vous dire tout ce que je pense... Ah ! le CIEL !!! Alors un seul regard et tout sera dit et compris !...
                Le Silence, voilà le langage qui peut vous dire seul ce qui se passe dans mon âme !...