Imprimer

LT 171 - A soeur Thérèse-Dosithée (Léonie) - 11 Octobre 1894

J.M.J.T.
Jésus
Le 11 Octobre 1894

 
                Ma chère petite Soeur,
 
                Que je suis heureuse que ta fête se trouve maintenant le même jour que la mienne... Je suis sûre que Sainte Thérèse va te combler de ses grâces le 15, je vais tant la prier pour toi ainsi que la Bienheureuse Marg. Marie...
                Si tu savais, ma chère petite Soeur, comme nous prions pour toi !... Et surtout comme nous offrons des sacrifices, je crois que tu serais bien touchée... Depuis que nous connaissons tes épreuves notre ferveur est bien grande, je t'assure, toutes nos pensées et nos prières sont pour toi.
                J'ai une grande confiance que ma chère petite Visitandine sortira victorieuse de toutes ses grandes épreuves et qu'elle sera un jour une religieuse modèle. Le bon Dieu lui a déjà accordé tant de grâces, pourrait-il l'abandonner maintenant qu'elle semble être arrivée au port ?... Non, Jésus sommeille pendant que sa pauvre épouse lutte contre les flots de la tentation, mais nous allons l'appeler si tendrement qu'Il se réveillera bientôt, commandant au vent et à la tempête, et le calme se rétablira...
                Petite Soeur chérie, tu verras que la joie succédera à l'épreuve et que plus tard tu seras heureuse d'avoir souffert ; d'ailleurs le bon Dieu te soutient visiblement en la personne de tes BONNES Mères qui ne cessent de te prodiguer leurs soins et leurs conseils tendres et maternels.
                Je te prie, ma Soeur chérie, de me rappeler à leur religieux souvenir, et toi, ma chère Thérèse, crois à la tendresse toujours croissante de ta petite Soeur
 
Thérèse de l'Enfant Jésus
rel.carm.ind.