Imprimer

LT 250 - A soeur Marie de Saint-Joseph - Juillet 1897

Juillet (?) 1897 

J.M.J.T. 

J'espère que Sr Geneviève vous a consolée, c'est la pensée que vous n'avez plus de peine qui fait disparaître la mienne !... Ah ! que nous serons heureux au Ciel, alors nous participerons aux perfections divines et nous pourrons donner à tout le monde sans être obligés de priver nos plus chers amis !... Le Bon Dieu a bien fait de ne pas nous donner cette puissance sur la terre, peut-être n'aurions-nous point voulu la quitter, et puis cela fait tant de bien de reconnaître que Lui seul est parfait, que Lui seul doit nous suffire lorsqu'Il Lui plaît d'ôter la branche qui soutenait le petit oiseau ! L'oiseau a des ailes, il est fait pour voler !-