Imprimer

LT 259 - A soeur Geneviève - 22 Juillet 1897

J.M.J.T.

22 Juillet 1897 - Fête de Ste Madeleine

Jésus

«Que le juste me brise par compassion pour les pécheurs, que l'huile dont on parfume la tête n'amollisse pas la mienne.»

 

__     

Je ne puis être brisée, éprouvée que par des justes, puisque toutes mes soeurs sont agréables à Dieu. C'est moins amer d'être brisé par un pécheur que par un juste, mais par compassion pour les pécheurs, pour obtenir leur conversion, je vous demande ô mon Dieu ! d'être brisée pour eux par les âmes justes qui m'entourent. Je vous demande encore que l'huile des louanges si douces à la nature n'amollisse pas ma tête, c'est-à-dire mon esprit, en me faisant croire que je possède des vertus qu'à peine j'ai pratiquées plusieurs fois. O Jésus, votre nom est comme une huile répandue, c'est dans ce parfum divin que je veux me baigner tout entière, loin du regard des créatures...