Imprimer

LT 90 - A Céline - 27 (?) avril 1889

27 (?) avril 1889    J.M.J.T.

Pour le 28 Avril

Je veux encore souhaiter un bon anniversaire à ma Céline chérie, je lui envoie un petit bouquet de la part du petit Jésus, il la remercie de toutes les belles fleurs qu'elle lui a données. Hélas ! ces fleurs ne sont pas brillantes, le petit Jésus du Carmel est pauvre, mais au Ciel il nous montrera ses richesses et je sais bien qui il en comblera...

Demain je recevrai mon Jésus ! oh ! comme je lui parlerai de ma Céline, de cette autre moi-même. J'aurai bien des choses à lui dire mais cela ne me sera pas difficile, un seul soupir lui dira tout.

Quel petit brouillon ! mais je fais si vite qu'il faut m'excuser. Je voudrais que mon coeur et tout ce qu'il renferme pour toi te soit connu, mais il est de ces choses qui ne peuvent s'écrire et que le coeur seul comprend.

(Le bouquet de Jésus a passé plusieurs heures devant lui dans un vase encore plus pauvre que lui !...)

Céline chérie, un jour nous irons au Ciel, pour toujours, alors il n'y aura plus de jour ni de nuit comme sur cette terre... Oh ! quelle joie, marchons en paix en regardant le Ciel, l'unique but de nos travaux. L'heure du repos approche.

Embrasse bien fort pour moi ma Léonie que j'aime tant. Je n'oublie pas le jour de ses 25 ans, depuis que je suis au Carmel j'ai beaucoup de mémoire pour les dates.

A bientôt ma Céline, immortelle de Jésus... je t'aime plus que je ne saurais le dire.

 

Ta petite soeur
Thérèse de l'Enfant Jésus.