Imprimer

De Mère Marie de Gonzague au frère Siméon. 27 janvier 1897.

 

De Mère Marie de Gonzague au frère Siméon. 27 janvier 1897.

 

Jésus !                      +J.M.J.T.                       Carmel de Lisieux

                                                                       27 Janvier 97

         Mon très Vénéré et cher Frère Directeur,

         Vous permettrez à la vieille Mère de s'unir à ses deux anges d'enfants pour vous dire la plus respectueuse et reconnaissante gratitude; notre plume est impuissante à vous exprimer le bonheur de tout notre petit troupeau, et en particulier la consolation de mon cœur maternel...

         Que Jésus, mon très cher frère, vous rende au centuple votre déli­catesse et qu'il vous conserve de longues années pour le bonheur de votre Saint Institut et la joie de tous vos amis!!!

       [v°] La Communion Générale sera pour vous, très cher frère, le 2 février. Que le Saint Vieillard Siméon entende nos soupirs pour vous et que le sourire du Divin Enfant qu'il reçut dans ses bras se reporte sur notre Bienfaiteur spirituel!...

     Nous restons à jamais unies à vos œuvres et aux pieds du Divin Tabernacle, je me dis, Très cher frère,

Votre reconnaissante

Sr Marie de Gonzague
               r.c.i. prieure

Notre chère Jubilaire vous redira après le 8 toute sa joie.

 

Retour à la liste des correspondants